Qualité de l’eau

É v a l u a t i o n    d e    l a    s a n t é    d ‘ u n    l a c

Complexité de la tâche

Même si nous en savons maintenant beaucoup plus sur les nombreuses interventions de l’homme qui menacent nos lacs et nos rivières, on n’a toujours pas de façon simple d’évaluer la santé d’un lac dans son ensemble ou de prédire son avenir. Ceci découle de la très grande complexité d’un lac en tant que système dont l’état peut être influencé par de nombreux facteurs. En conséquence, une quantité importante de données doit être recueillie et analysée afin de déterminer son état actuel et futur. Les paramètres à considérer sont :

  • le ph (c’est à dire: alcalinité/acidité);
  • la transparence;
  • la turbidité;
  • la température;
  • les niveaux de phosphore, de chlorophylle a, d’oxygène et de calcium;
  • la population et la reproduction des poissons;
  • la présence d’espèces envahissantes, algues, plantes aquatiques et périphyton;
  • et ainsi de suite.

Pour compliquer les choses, en raison de la dynamique d’un lac, les valeurs des paramètres mesurés peuvent varier considérablement d’un endroit à l’autre et d’un échantillon à l’autre. C’est seulement en recueillant une grande quantité de données de plusieurs paramètres sur une longue période de temps que l’on peut espérer faire une évaluation raisonnablement précise de l’état de santé d’un lac.

Données contradictoires

Pour rendre les choses encore plus intéressantes, ces évaluations peuvent varier considérablement selon la nature des paramètres utilisées. Aucun indicateur ne peut à lui seul caractériser l’état d’un lac. En fait, on observe souvent des résultats contradictoires en tentant de faire de telles évaluations. Par exemple, la transparence de l’eau ainsi que la teneur en phosphore et en chlorophylle a d’un lac peuvent être tout à fait acceptables alors qu’on y trouve une épaisse couche de périphyton sur les pierres au fond de l’eau, de grands bancs de myriophylle à épi ainsi qu’un fond couvert de matière organique en décomposition, et que algues bleu-vert s’y multiplient.

On peut constater assez souvent ce genre de contradiction des données, y compris dans notre bassin versant. En conséquence, il faut être très prudent lorsqu’on se prononce sur l’état de santé d’un lac.

En format PDF

Rapports environnementaux:

2013: FR_Final_environnement-poisson-blanc

2014: FR_Final_environnement-poisson-blanc_2014

Rapport de la présence de myriophylle à épis au lac du Poisson Blanc et au lac du Brochet:

En 2020, un comité sera créé afin de définir les zones à risques afin de les identifier avec des bouées jaunes.

Nos tests de transparence de l’eau dans la baie Newton:

C’est quoi la transparence de l’eau?

Résultats des tests de transparence

MERCI JOHANNE :

2014: transparence    

2015: transparence2015

2016: transparence-2016

2018: transparence-2018

2019: transparence2019

Résultats RSVL (tests de la qualité de l’eau):

Site internet de RSVL: ICI

2014:

Notre station: Poisson-Blanc Lac_771A_2014_SA_SM

Station du Parc régional: Poisson-Blanc Lac_771B_2014_SA_SM

2015:

Notre station: Poisson-Blanc Lac_771A_2015_SA_SM